Actualités

Leslie Fidelin est Attachée de Direction à la Direction Générale de Fidérim. Elle nous parle de sa reconversion professionnelle dans le domaine de l’administratif et de son statut de travailleur handicapé.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Leslie Fidelin, Attachée de Direction au sein de Fidérim Martinique depuis 2019, cela fait donc 2 ans. Je dispose du statut de salarié en situation de handicap.

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

Mon parcours initial débute à Toulouse où j’ai suivi des études en FAC de sport. Suite à une blessure durant mon année scolaire j’ai poursuivi mes études dans un tout autre domaine : le paramédical. J’ai obtenu un diplôme d’aide-soignante et j’ai pu exercer ce métier durant quelques années à Toulouse.

C’est à mon retour en Martinique que tout a basculé. J’ai été victime d’un accident de la route qui m’a laissé énormément de séquelles. Je me suis retrouvée du jour au lendemain, diplômée avec de l’expérience, mais dans l’incapacité d’exercer.

 

 Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Il m’a été difficile d’accepter mon handicap. Cette phase de déni a entrainé de nombreux de problèmes relationnels, d’incompréhensions au sein du travail face à mon handicap dit « invisible ». Je ne pouvais pas concevoir de ne plus travailler dans les mêmes conditions.

J’ai dû apprendre à composer avec ce changement. J’ai donc pris l’initiative de faire reconnaitre mon invalidité et faire valoir mon statut de travailleur handicapé.

 

Pour quelle raison avez-vous décidé de faire cette reconversion ?

Tout d’abord, j’étais dans l’obligation d’effectuer cette reconversion professionnelle, car jugé inapte à la fonction d’aide-soignante (suite à ma demande de reclassement). Mon diplôme n’ayant plus de valeur, j’ai effectué une demande de changement de poste que la direction a accepté. J’ai été placé pendant plus d’un an dans un service administratif sans réel accompagnement ni formation au métier.  J’ai appris sur le tas. Ce fut mon unique expérience dans le secteur tertiaire.

 

Comment avez-vous postulé chez Fidérim ? Et pourquoi ?

J’ai découvert l’agence Firérim grâce à une offre d’emploi « assistant(e) d’agence ». J’ai donc postulé en n’ayant aucune certitude qu’on me rappellerait car j’avais déjà reçu beaucoup de refus de la part d’autres agences d’intérim. A ma grande surprise, j’ai reçu un appel de Fidérim, j’ai passé des entretiens avec des recruteurs qui connaissaient mon handicap. Lors de ma prise de poste, j’ai été accompagnée par le PDG lui-même. Cela m’a permis de savoir exactement ce qu’il attendait de moi. Mes collègues ont participé à cet accompagnement, car nous travaillons tous en étroite collaboration. J’ai bénéficié d’une formation en ligne sur la gestion du temps de travail et aujourd’hui je suis toujours accompagnée par la Responsable opérationnelle sur les logiciels métiers.

 

Comment vous sentez-vous chez Fidérim aujourd’hui et quels sont vos projets futurs ?

Fidérim a été la seule agence à me faire confiance et à accepter mon handicap. Nous sommes comme une famille, nous nous connaissons toutes et l’atmosphère y est bienveillante. Mon poste au sein de Fidérim est un challenge, j’y apprends beaucoup de nouvelles choses.

 

Aujourd’hui, j’envisage de faire reconnaitre mes années d’expérience à travers une VAE, ou un diplôme de niveau Bac+2 en tant qu’assistante de gestion. C’est mon challenge personnel !

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Se connecter

S'inscrire

Forgotten Password

Partagez