Actualités, Conseils

Lors d’un entretien d’embauche, parler salaire n’est pas chose facile. Pourtant, il est tout à fait légitime que vous abordiez la question avec votre (possible futur) employeur. Mais comment faire pour aborder le sujet avec subtilité, tout en faisant passer vos demandes ? Voici quelques conseils.

Parler rémunération en entretien d’embauche est souvent un numéro d’équilibriste. Néanmoins, il est tout à fait possible d’aborder le sujet de manière subtile et en toute simplicité. Voici quelques conseils pour aborder la question lors d’un entretien d’embauche :

  1. Renseignez-vous en amont de l’entretien

Internet est votre meilleur ami. N’hésitez pas à vous renseigner, via des sites dédiés à la formation ou au recrutement. Vous pourrez ainsi estimer le seuil, en-dessous duquel vous ne descendrez pas. Vous pourrez également calculer en fonction de vos compétences et du marché, à quel salaire vous pouvez prétendre.

  1. Ne pas avoir peur d’aborder le sujet lors de l’entretien

Souvent, on pense que cela n’est pas très correct de parler salaire lors d’un entretien. Or, c’est faux. Il est tout à fait normal que vous désireriez connaître votre futur salaire. N’hésitez donc pas à en parler avec votre employeur. Attention cependant, à la façon dont vous amènerez le sujet. En effet, il vaut mieux parler salaire à la fin de l’entretien. En outre, soyez flexible, négociez avec la personne en face de vous, peut-être serez-vous agréablement surpris au final. Faites également jouer la concurrence. Evoquer une rémunération dans une entreprise « X » ou concurrence, peut jouer dans la balance. Cela pourrait faire bouger es lignes et peut pousser l’employeur à vous proposer plus que ce qu’il souhaitait au départ ou que vous aviez en tête.

  1. Avoir une fourchette en tête

Si ce n’est pas votre premier emploi, vous savez déjà « combien vous valez » et donc vous posséder sans doute déjà une idée du salaire de base que vous demanderez. Si vous n’avez pas d’expérience, référez-vous au premier point de l’article, afin de savoir si le salaire proposé par votre employeur et celui que vous avez l’esprit, est en cohérence avec vos compétences et votre expérience.

  1. Faites valoir vos compétences et votre expérience

Ce n’est pas parce-que vous êtes jeune que vous ne possédez pas d’expérience ou que vos compétences sont à remettre en question. Ainsi, les différents stages que vous avez pu effectuer peuvent être précieux. En outre, les compétences que vous avez acquises au cours de votre formation, peuvent aussi jouer en votre faveur. N’hésitez pas à mettre tout cela en avant lors de l’entretien.

Leave a comment

Votre email ne sera pas publié.