Actualités, Conseils

Que vous soyez salarié ou intérimaire, en CDD ou en CDI, le port des équipements de protection individuelle est obligatoire sur certains postes. Le cas échéant, ils sont fournis par l’entreprise d’accueil. La loi oblige alors le travailleur à porter ces équipements. En cas de non-respect de cette règle, outre un risque évident pour sa santé et sa sécurité, le travailleur risque une sanction disciplinaire (avertissement voire licenciement). Voici un tour d’horizon des différents EPI.

  • Les lunettes de sécurité

Les lunettes de sécurité protègent vos yeux lorsque vous effectuez des travaux entraînant un risque de projection de particules, de particules en fusion ou de produits dangereux.

  • Les gants

Il est indispensable de porter des gants lorsqu’il existe un risque de coupure, de brûlure, de piqûre, de choc, d’écrasement, de pincement ou d’infection. La matière, l’épaisseur et la longueur des gants (poignet, avant-bras, coude) dépendent de la nature du risque.

  • Les protections antibruit

Les postes en zone bruyante comportent un risque de surdité. Dans ce cas, il est obligatoire de porter des protections antibruit sous forme de bouchons (jetables ou réutilisables) ou de casque serre-tête.

  • La visière

La visière protège le visage lorsqu’il y a des risques de projections de particules dans l’environnement de travail, ou lorsque le travailleur est amené à manipuler des produits dangereux.

  • Le harnais de sécurité

Le harnais de sécurité permet d’éviter les chutes lors des travaux en hauteur. Il existe également des harnais qui assurent le maintien en place du corps dans les zones dangereuses.

  • Le masque anti-poussière

Le masque anti-poussière est obligatoire pour les travaux dégageant des poussières. Il protège les voies respiratoires et évite l’accumulation de poussière dans les poumons.

  • Le masque de sécurité

Le masque de sécurité est équipé de filtres qui protègent le nez et la bouche en présence de vapeurs ou de gaz toxiques, nocifs, irritants ou corrosifs. Certains modèles sont équipés de lunettes de protection.

  • Calot ou charlotte

Le port du calot ou de la charlotte est obligatoire pour certains postes dans les industries cosmétiques, pharmaceutiques, électroniques et agroalimentaires. Ces coiffes permettent de couvrir la chevelure, par mesure d’hygiène.

Leave a comment

Votre email ne sera pas publié.