Conseils

Un salarié intérimaire est un salarié comme les autres, lui aussi est concerné par le risque de la maladie professionnelle. Il a également des droits qu’il ne doit surtout pas hésiter à faire valoir. Informations sur les risques, préventions et droits en cas de maladie professionnelle reconnue, nous vous disons tout sur la maladie professionnelle.

Qu’est-ce qu’une maladie professionnelle ?

La maladie professionnelle, comme son nom l’indique, est liée aux conditions de travail du salarié (contraintes physiques, gestes et postures répétitifs, …) et parfois même à sa nature (exposition à des produits chimiques ou toxiques…). Ces conditions sont telles que la santé du salarié en est altérée et l’empêche de travailler de façon ponctuelle et parfois même durablement.

 

Les obligations des entreprises

Afin d’en limiter l’exposition et les risques auprès des salariés, les entreprises sont dans l’obligation de prévenir ces maladies professionnelles. D’une part : en s’associant à la médecine du travail, et d’autre part : en informant et en formant tous ses salariés (ainsi que les intérimaires) aux bons gestes et bons réflexes à adopter pour prévenir ces maladies professionnelles.
Bien entendu, lorsque l’entreprise a connaissance de l’existence d’un facteur entraînant une maladie professionnelle, elle doit mettre en œuvre tous les moyens qui sont à sa disposition pour remédier à la situation.

 

Comment faire reconnaître sa maladie professionnelle ?

Pour bénéficier de la protection et des droits liés à la maladie professionnelle, il faut absolument la faire reconnaître par la CPAM ou la MSA. Pour cela, il faut répondre à 3 critères:

  • La maladie doit être inscrite dans le tableau des maladies professionnelles.
  • Le salarié doit apporter la preuve de son exposition au risque.
  • La maladie doit avoir été constatée par un médecin dans un délai précis en fonction de la pathologie stipulée dans le tableau des maladies professionnelles.

Si vous ne remplissez pas les critères ci-dessus, mais que vous estimez souffrir d’une maladie professionnelle, vous pouvez saisir le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles pour la faire reconnaître.

 

Pourquoi faire reconnaître une maladie professionnelle ?

Faire reconnaître une maladie professionnelle est important, car dans ce cas vous pouvez prétendre à :

  • Une prise en charge complète et gratuite des soins.
  • Le versement d’IJ pris en compte pour le calcul de la retraite et/ou d’une rente d’incapacité temporaire ou permanente.
  • La possibilité de prendre votre retraite à taux plein dès 60 ans, même sans avoir cotisé le nombre de trimestres requis.

 

Laisser un commentaire