Actualités, Métiers

Le métier de ferrailleur, une profession dont on entend pas souvent parler mais contrairement à celui de médecin ou d’infirmier, il serait sans doute difficile pour vous de définir le métier de ferrailleur si on vous le demandait. Pas de panique, on vous éclaire.

QUELLES SONT LES MISSIONS PRINCIPALES DU FERRAILLEUR ?

Le ferrailleur est là, pour veiller que les ouvrages sur lesquels il travaille soient solides et tiennent le plus longtemps possible. Pour se faire, il doit : étudier le sol de façon précise et bien sélectionner les outils dont il aura besoin. Le ferrailleur doit, en outre, avoir des connaissances en maçonnerie. Sur les chantiers sur lesquels il travaille, il a son propre matériel : pinces à couper, machines (pileuse et coupeuse), etc.

LES COMPÉTENCES EXIGÉES

Elles sont nombreuses :

  • lecture de plans et bordereaux de ferraillage,
  • utilisation du matériel de ferraillage (cintreuse, cisaille à moteur…),
  • connaissances des techniques de soudure et ligature des barres et treillis,
  • connaissance des techniques d’assemblage et de fixation des métaux,
  • précision,
  • créativité,
  • rapidité,
  • attention,
  • être en bonne forme physique.

QUELLE EST LA FORMATION ADÉQUATE ?

Vous devez posséder au minimum un CAP spécialisé en ferraillage, coffrage, béton armé ou charpente. Vous pouvez aussi passer une formation ou une certification spécialisée dans la ferraille.

LES ÉVOLUTIONS DE CARRIÈRE POSSIBLE 

Après quelques années, le ferrailleur peut évoluer en devenant chef d’équipe ou de chantier. Il peut aussi décider de se spécialiser et devenir charpentier ou couvreur (après avoir passé un brevet professionnel).

Leave a comment

Votre email ne sera pas publié.